Le baroud d’honneur des Zandalaris

Par Lugansky le vendredi 2 août 2013 // 4 Commentaires »

Troll

Nous avons achevé la troisième partie du raid Trône du Tonnerre, et voilà que resurgissent les archives de la première aile !!

Chaque extension a son lot de trolls : Zul’Farrak, Zul’Gurub, Zul’Aman et leurs réédition, Zul’Drak, et maintenant ils ont investit l’enceinte extérieure du palais de Lei-Shen.

     Jin’rokh le pas-très-fin-d’esprit, assez bête pour s’entourer d’eau, l’électrocuter, et baigner ses gros pieds trolls à deux orteils dedans n’aura pas résisté longtemps à nos assauts. Pour la petite histoire, c’était avant ça un simple membre de la tribu zandalari sur l’île de Yojamba, en Strangleronce, auprès duquel les paladins et guerriers pouvaient échanger les tokens de Zul’Gurub. Funeste ascension.

Jin'rokh le Briseur - Ensiferum

    Qui pouvait prédire qu’on trouverait pire que Garalon ? Quitte à bloquer, faisons les choses à fond, bloquons sur le second boss ! Invasion, indigestion insupportable d’indigènes innombrables et irritants, le combat contre Horridon <cauchemar d’Ensiferum> nous a tenu tête un mois entier (un record non ?). Une rencontre à l’image du boss : dans la démesure. Une arène immense, des cohortes de trolls, une orgie de mob, des dispells à outrance, des dégâts à foison, un nombre de trys invraisemblable, mais tout de même un down la veille du nerf. Finalement tuer des dinosaures, c’est rétablir l’ordre naturel.

 Horridon - Ensiferum

pf_blanka_by_udoncrew     Ultime rencontre face à des trolls, le conseil des anciens nous en offre pour la peine quatre d’un coup. C’est aussi le grand come-back de Blanka qui a pris les traits de Kazra’jin, de Ma’rli l’ancienne prêtresse-araignée du raid Zul’Gurub, mais également de ce bon vieux Gara’jal dont on pensait s’être débarrassé. Un boss de type conseil, c’est plein de techniques à gérer en même temps, une stratégie millimétrée qui doit être exécutée avec brio, et c’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers l’alternative la plus bourrin qui soit. Malakk nous l’annonce au pull « l’hiver vient », mais pour eux, plus d’été en perspective.

Conseil des Anciens  - Ensiferum

En bonus, le screen du Sha de la Peur à la terrasse printanière

Sha de la Peur - Ensiferum

Lire la suite >

Coeur de la Peur – 2ème partie

Par Nero le lundi 18 février 2013 // 2 Commentaires »

Heart of Fear 2

C’est après notre victoire difficile sur Garalon, qui provoqua en nous une phobie des insectes, que nous arrivâmes sur le 1er boss de la 2ème partie du Cœur de la Peur, le Seigneur du Vent Mel’jarak, un…….insecte.

Celui-ci, semblant déjà avoir peur de nous (personne n’était peut-être destiné à vaincre Garalon ?), s’était déjà composé une petite armée de pas moins de 9 serviteurs. Nous dûmes donc nous focaliser d’abords sur ces derniers et nous en débarrasser au plus vite afin d’avoir le chemin libre pour défaire leur maître. Nous contrôlâmes donc 4 des 9 servants (un de plus aurait suscité la méfiance de Mel’jarak qui les aurait immédiatement tous libérés) pour s’occuper des soigneurs en priorité suivi de ceux faisant le plus de dégâts. Nous terminâmes ces monstres par ceux dépensant une énergie forte à nous enfermer tour à tour dans une prison d’ambre que nos coéquipiers devaient détruire pour nous libérer (via un simple click). Une fois trépassés, ce ne sont ni les bombes posées par Mel’Jarak, ni sont attaque perfide s’apparentant à un boomerang qui nous empêchèrent de le vaincre au prix de quelque essais si tant est que nous n’avions pas perdu trop de temps à nous débarrasser de ses fidèles…

Seigneur du Vent Mel'jarak - Ensiferum

Notre chemin nous conduit sur la rencontre suivante, le Sculpte-ambre Un’sok. Ce combat mit notre endurance à rude épreuve puisqu’il nous fallut apprendre à maîtriser l’assemblage muté en lequel nous étions régulièrement transformés par le boss. Nous dûmes en effet comprendre le rythme afin de pouvoir empêcher l’abomination d’ambre de lancer son explosion, résisté à la tentative de reprise de contrôle de notre assemblage, ainsi que faire preuve de patience pour que le groupe diminue nos points de vie suffisamment pour que l’ont puisse s’en extraire. Il nous aura fallut plusieurs essais afin de venir à bout de cette abomination d’ambre dont la présence rend le boss invulnérable, mais très peu de tentatives pour achever Un’sok lui-même après cela.

Sculpte-ambre Un'sok - Ensiferum

L’heure n’était pas encore au repos puisqu’il nous restait la rencontre finale de cette instance qui nous opposa à la Grande Impératrice Shek’Zeer. Si la première phase ne nous posa pas de grandes difficultés puisque nous arrivions à gérer assez facilement les champs de dissonances envoyées par le boss, il en fût autrement pour la deuxième. A ce moment, Shek’Zeer fuit le combat et s’enferme dans son cocon pendant qu’une nuée d’insectes nous envahit. Nous avons mis un certain temps à mettre en place l’équilibre pour laisser suffisamment de Lame-vents en vie afin de constituer les pièges d’ambre qui nous permettraient d’éradiquer les deux Saccageurs aux points de vie monstrueusement importants.
Une fois cette étape mise en place, Shek’zeer revint et le cycle recommença. Nous dûmes nous concentrer afin de gagner un peu de DPS pour éviter de laisser Shek’zeer s’enfuir une seconde fois. Le Sha de la peur apparut alors pour sonner le début de la 3ème et dernière phase qui ne nous posa aucun problème puisqu’il suffisait (presque) de rester dans le dos de l’impératrice.

Grande Impératrice Shek’Zeer - Ensiferum

Cette victoire conclut la deuxième et dernière partie du Cœur de la Peur mettant fin à la domination des insectes corrompus dans les Terres de l’Angoisse. Notre prochaine étape sera donc La Terrasse Printanière et son « fameux » Sha (qui fait) de la Peur

– Article rédigé par Toupoutou

Lire la suite >

Joyeux Noël et Bonne Année !

Par Nero le lundi 24 décembre 2012 // Pas de Commentaires »

Noel

L’heure étant au foie gras, à la dinde, au champagne et aux cadeaux par milliers, nous vous souhaitons à toutes et à tous un Joyeux Noël…

…et d’avance une bonne et heureuse nouvelle année, ainsi qu’à tous vos proches!

See you in 2013

Lire la suite >

Coeur de la Peur – 1ère Partie

Par Nero le vendredi 21 décembre 2012 // Pas de Commentaires »

Heart of Fear 1

Après une sympathique introduction au PvE de MoP avec le Caveaux Mogu’shan, nous voilà repartis pour prendre d’assaut le repère des mantides corrompues qui constitue le deuxième raid disponible de cette extension, j’ai nommé le Coeur de la Peur.

Nous débutâmes donc notre premier combat face au Vizir Impériale Zor’lok.  Affrontement de « multiplateformes » assez classique (une plateforme = une capacité spéciale), la phase 2 n’en resta pas moins compliquée par moment notamment due à l’atténuation, mais pas uniquement. Il s’est en effet avéré que certain(s) de nos membres se soient laissés endoctrinés par Zor’lok et prirent un malin plaisir à tuer leurs petits camarades sous l’effet du contrôle mental (le chevalier de la mort se reconnaîtra…hem). Quoiqu’il en soit, cette rencontre ne dura pas éternellement et le Vizir ne tarda pas à mordre la poussière.

Le conflit suivant nous opposa au Seigneur des Lames Ta’yak et les choses commencèrent à se corser légèrement. Combat reposant principalement sur le positionnement de chacun, il fût souvent ardu de trouver le bon placement au bon moment et ce sans parler des regroupements parfois approximatif lors de la frappe invisible. Quand à la phase 2, ce cher Ta’yak se trouva être un manipulateur de tornades bien plus doué que ne l’était Al’akir. Cependant, après un nombre conséquent d’essais, une survie ne tenant parfois qu’à un fil et une stratégie d’optimisation des courants d’air mise en place, le Seigneur des Lames fini par succombé.

Nous arrivâmes donc sur Garalon, le troisième affrontement de cette instance. Tant de péripétie pour une stratégie simple en théorie mais si compliquée en termes d’application. En effet, le combat se situant principalement sur l’échange de la phéromone, une rotation quasi-parfaite est nécessaire sous peine de voir le groupe échouer lamentablement. Il aura fallu beaucoup (beaucoup !) d’essais au groupe avant de prétendre à la victoire et celle-ci fût arrachée dans les dernières limites de l’enrager. Cette rencontre représente actuellement la plus grande difficulté que nous ayons rencontrée, mais la satisfaction n’en fût que d’autant plus grande lors de notre consécration.

La première partie du Coeur de la Peur étant achevée, il est à présent temps pour nous de nous atteler à la suite. Cependant, les fêtes de fin d’années approchant à grands pas, la continuation de ce donjon sera pour l’année prochaine…

Lire la suite >

Caveaux Mogu’shan – 2ème partie

Par Nero le mercredi 21 novembre 2012 // 1 Commentaire »

Mogu’shan Vaults 2

Nous continuons donc notre pérégrination dans cette deuxième partie du Caveaux Mogu’shan avec Les Esprits-rois.

Un combat qui fut une fois encore relativement simple (même si certains enchainements de techniques ne pardonnèrent pas : pluie de flèches + flanquer + salve… aïe !), la réelle difficulté de cette rencontre se trouva dans l’ordre d’apparition aléatoire de chaque esprit. En effet, au même titre que Le Garde de Pierre, toutes les compositions ne représentent pas le même défi et il s’est très vite avéré que le fait d’avoir Meng en dernière position reste, quoiqu’il en soit, le plus simple à gérer. Il aura donc fallu quelques essais à notre groupe afin d’intégrer correctement les mécaniques du combat et la victoire fut à portée de bras.

S’en suivi donc l’intangible Elegon, LE défi de cette première instance. Non content d’être le deuxième « DPS check », il demanda également beaucoup de coordination de la part du groupe entier et resta très intransigeant quand aux erreurs individuels. Il aura fallu passablement d’optimisation et de réorganisation de la stratégie pour prétendre à des combats corrects. Mais ce n’est qu’au prix de lourds efforts continus que notre groupe fini par l’emporter face au serpent-nuage astral.

Ceci fait, il était logiquement temps pour nous de nous diriger vers la conclusion de cette instance, à savoir le combat face à La Volonté de l’empereur. Le mot d’ordre de cette rencontre fut « priorité »! En effet, même si la majorité des dégâts générés sur Jan-Xi et Qin-Xi sont réalisés par les tanks soumis à une pression constante pour la réussite de leur attaque opportuniste, il était non moins crucial que le focus des autres monstres se fasse correctement et dans l’ordre défini, le tout saupoudré de contrôles de foule (cc) indispensables. Après quelques essais de mise en place et un stress conséquent provoqué chez nos soigneurs, le combat qui mena à notre victoire fut rapidement réalisé.

Voilà qui termine cette première instance qu’est le Caveaux Mogu’shan. Le bilan global est, pour notre part, tout à fait positif et ce, tant du point de vue PvE avec quelques mécaniques de combat très intéressantes et innovatrices, que du point de vue de notre groupe de raid qui se trouva être particulièrement efficace et motivé en ce début de nouvelle extension!

Le prochain arrêt sera donc le Cœur de la Peur et ses mantides corrompues par les forces obscures émergentes du continent de pandarie

Lire la suite >