Joyeux Noël et Bonne Année !

Par Nero le lundi 24 décembre 2012 // Pas de Commentaires »

Noel

L’heure étant au foie gras, à la dinde, au champagne et aux cadeaux par milliers, nous vous souhaitons à toutes et à tous un Joyeux Noël…

…et d’avance une bonne et heureuse nouvelle année, ainsi qu’à tous vos proches!

See you in 2013

Lire la suite >

Coeur de la Peur – 1ère Partie

Par Nero le vendredi 21 décembre 2012 // Pas de Commentaires »

Heart of Fear 1

Après une sympathique introduction au PvE de MoP avec le Caveaux Mogu’shan, nous voilà repartis pour prendre d’assaut le repère des mantides corrompues qui constitue le deuxième raid disponible de cette extension, j’ai nommé le Coeur de la Peur.

Nous débutâmes donc notre premier combat face au Vizir Impériale Zor’lok.  Affrontement de « multiplateformes » assez classique (une plateforme = une capacité spéciale), la phase 2 n’en resta pas moins compliquée par moment notamment due à l’atténuation, mais pas uniquement. Il s’est en effet avéré que certain(s) de nos membres se soient laissés endoctrinés par Zor’lok et prirent un malin plaisir à tuer leurs petits camarades sous l’effet du contrôle mental (le chevalier de la mort se reconnaîtra…hem). Quoiqu’il en soit, cette rencontre ne dura pas éternellement et le Vizir ne tarda pas à mordre la poussière.

Le conflit suivant nous opposa au Seigneur des Lames Ta’yak et les choses commencèrent à se corser légèrement. Combat reposant principalement sur le positionnement de chacun, il fût souvent ardu de trouver le bon placement au bon moment et ce sans parler des regroupements parfois approximatif lors de la frappe invisible. Quand à la phase 2, ce cher Ta’yak se trouva être un manipulateur de tornades bien plus doué que ne l’était Al’akir. Cependant, après un nombre conséquent d’essais, une survie ne tenant parfois qu’à un fil et une stratégie d’optimisation des courants d’air mise en place, le Seigneur des Lames fini par succombé.

Nous arrivâmes donc sur Garalon, le troisième affrontement de cette instance. Tant de péripétie pour une stratégie simple en théorie mais si compliquée en termes d’application. En effet, le combat se situant principalement sur l’échange de la phéromone, une rotation quasi-parfaite est nécessaire sous peine de voir le groupe échouer lamentablement. Il aura fallu beaucoup (beaucoup !) d’essais au groupe avant de prétendre à la victoire et celle-ci fût arrachée dans les dernières limites de l’enrager. Cette rencontre représente actuellement la plus grande difficulté que nous ayons rencontrée, mais la satisfaction n’en fût que d’autant plus grande lors de notre consécration.

La première partie du Coeur de la Peur étant achevée, il est à présent temps pour nous de nous atteler à la suite. Cependant, les fêtes de fin d’années approchant à grands pas, la continuation de ce donjon sera pour l’année prochaine…

Lire la suite >