Coeur de la Peur – 2ème partie

Par Nero le lundi 18 février 2013 // 2 Commentaires »

Heart of Fear 2

C’est après notre victoire difficile sur Garalon, qui provoqua en nous une phobie des insectes, que nous arrivâmes sur le 1er boss de la 2ème partie du Cœur de la Peur, le Seigneur du Vent Mel’jarak, un…….insecte.

Celui-ci, semblant déjà avoir peur de nous (personne n’était peut-être destiné à vaincre Garalon ?), s’était déjà composé une petite armée de pas moins de 9 serviteurs. Nous dûmes donc nous focaliser d’abords sur ces derniers et nous en débarrasser au plus vite afin d’avoir le chemin libre pour défaire leur maître. Nous contrôlâmes donc 4 des 9 servants (un de plus aurait suscité la méfiance de Mel’jarak qui les aurait immédiatement tous libérés) pour s’occuper des soigneurs en priorité suivi de ceux faisant le plus de dégâts. Nous terminâmes ces monstres par ceux dépensant une énergie forte à nous enfermer tour à tour dans une prison d’ambre que nos coéquipiers devaient détruire pour nous libérer (via un simple click). Une fois trépassés, ce ne sont ni les bombes posées par Mel’Jarak, ni sont attaque perfide s’apparentant à un boomerang qui nous empêchèrent de le vaincre au prix de quelque essais si tant est que nous n’avions pas perdu trop de temps à nous débarrasser de ses fidèles…

Seigneur du Vent Mel'jarak - Ensiferum

Notre chemin nous conduit sur la rencontre suivante, le Sculpte-ambre Un’sok. Ce combat mit notre endurance à rude épreuve puisqu’il nous fallut apprendre à maîtriser l’assemblage muté en lequel nous étions régulièrement transformés par le boss. Nous dûmes en effet comprendre le rythme afin de pouvoir empêcher l’abomination d’ambre de lancer son explosion, résisté à la tentative de reprise de contrôle de notre assemblage, ainsi que faire preuve de patience pour que le groupe diminue nos points de vie suffisamment pour que l’ont puisse s’en extraire. Il nous aura fallut plusieurs essais afin de venir à bout de cette abomination d’ambre dont la présence rend le boss invulnérable, mais très peu de tentatives pour achever Un’sok lui-même après cela.

Sculpte-ambre Un'sok - Ensiferum

L’heure n’était pas encore au repos puisqu’il nous restait la rencontre finale de cette instance qui nous opposa à la Grande Impératrice Shek’Zeer. Si la première phase ne nous posa pas de grandes difficultés puisque nous arrivions à gérer assez facilement les champs de dissonances envoyées par le boss, il en fût autrement pour la deuxième. A ce moment, Shek’Zeer fuit le combat et s’enferme dans son cocon pendant qu’une nuée d’insectes nous envahit. Nous avons mis un certain temps à mettre en place l’équilibre pour laisser suffisamment de Lame-vents en vie afin de constituer les pièges d’ambre qui nous permettraient d’éradiquer les deux Saccageurs aux points de vie monstrueusement importants.
Une fois cette étape mise en place, Shek’zeer revint et le cycle recommença. Nous dûmes nous concentrer afin de gagner un peu de DPS pour éviter de laisser Shek’zeer s’enfuir une seconde fois. Le Sha de la peur apparut alors pour sonner le début de la 3ème et dernière phase qui ne nous posa aucun problème puisqu’il suffisait (presque) de rester dans le dos de l’impératrice.

Grande Impératrice Shek’Zeer - Ensiferum

Cette victoire conclut la deuxième et dernière partie du Cœur de la Peur mettant fin à la domination des insectes corrompus dans les Terres de l’Angoisse. Notre prochaine étape sera donc La Terrasse Printanière et son « fameux » Sha (qui fait) de la Peur

– Article rédigé par Toupoutou

Lire la suite >